Végéculture

Site francophone de référence sur l’agriculture biologique végétalienne. Pour découvrir l’historique, les influences, les motivations, les méthodes culturales, visiter des jardins et contacter d’autres personnes.

Accueil > Comment ? > Approches culturales > L'ail magique
  • Article

L’ail magique

mercredi 12 août 2015, par Stéphane

Après les patates magiques, voici l’ail magique ! La méthode traditionnelle de cultiver l’ail consiste à replanter des gousses d’ail (caïeux) à l’automne ou au printemps, et de tout récolter vers le début août. Ici, nous présentons une approche alternative visant à récolter de l’ail chaque année, mais où l’ail n’est ensemencé seulement la première année.

Depuis 7 ans, nous récoltons toujours de plus en plus d’ail chaque année, mais nous n’en avons jamais replanté. Le travail au jardin consiste donc à :

  1. Mettre du paillis à l’automne et au printemps (selon le besoin pour s’assurer que le sol est couvert
  2. Récolter les fleurs d’ail en juillet
  3. Récolter une partie de l’ail vers le début août.
  4. Désherber si nécessaire.

La stratégie est simple : l’ail (Allium sativum) est une plante vivace. Si on ne récolte pas l’ensemble des plants d’ail, ceux qui demeurent au jardin se multiplieront et formeront ainsi des colonies d’ail l’année suivante. En effet, chaque caïeux donnera un nouveau plant. Ainsi un plant d’ail laisser sur place peut donner 3 à 8 plants l’année suivent, selon la variété utilisée.

La repousse au printemps.
.

Les colonies d’ail à travers les fraises
.

La densité des colonies d’ail
.
.

.
.

La récolte de l’ail

Il est souvent plus facile et rapide d’arracher une poignées de plants en même temps. Ici on voit tout le chevelu racinaire.
.

On laisse quelques plants, distants les uns des autres.

En laissant ainsi les plants au jardin, ils conservent leur système racinaire, ce qui leur permet de passer plus facilement à travers l’hiver et de repousser avec vigueur dès la fonte des neiges.

Pour la conservation, il faut faire sécher les plants rapidement. Le mieux est de récolter en avant-midi lors d’une journée ensoleillée afin de laisser les plants sécher plusieurs heures au soleil. L’idéal serait de les mettre à l’abri la nuit puis de les réexposer au soleil tous les jours jusqu’à ce que les plants soient secs. Sinon, on peut les entreposer dans un endroit chaud, sec et aéré (ex. une vieille grange).

.

Conseils

Lors de l’implantation, la première année, choisissez des caïeux de gros volume. Plus ils sont gros, plus les plants seront gros l’année suivante.

Lors de la récolte, essayez de laisser au jardin les plants ayant les plus grosses gousses, ainsi vous multipliez ce trait génétique.

.

  • Messages publiés : 1 (triés par date)
  •   1 - L’ail magique

    14 août 2015 09:22, par Marie Francine

    est-ce que vous mettez du compost aussi ou juste du pailli de foin ?

  • Poster un message :
  • modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?

    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.