Végéculture

Site francophone de référence sur l’agriculture biologique végétalienne. Pour découvrir l’historique, les influences, les motivations, les méthodes culturales, visiter des jardins et contacter d’autres personnes.

Accueil > Comment ? > Approches culturales > Culture de pomme de terre sous carton
  • Article

Culture de pomme de terre sous carton

Aussi appelée « patates magiques »

mardi 22 avril 2008, par

Vous trouvez fastidieuse la méthode traditionnelle de culture de la pomme de terre. Et bien tentez l’expérience permaculture pour voir !!!

Traditionnellement, la culture des pommes de terre consiste à travailler le sol pour l’ameublir ; ensuite on fait une tranchée pour y déposer les tubercules que l’on recouvre avec la terre précédemment déplacée ; puis à quelques reprises au cours de l’été, il faut buter les rangs, ce qui consiste à prendre la terre des allées et à la ramener par dessus le rang pour faire de plus grosses buttes.

L’objectif du buttage est de donner plus d’espace aux plants pour faire des tubercules, garder les tubercules à l’abris de la lumière (sinon ils verdissent) et lutter contre les adventices en les recouvrant de terre.

Lors de la récolte, les buttes sont totalement défaites afin d’y récupérer les tubercules.

Cette techniques occasionne plusieurs problèmes :

  • Favorise l’érosion du sol en le gardant à nue.
  • Accélère la décomposition de la matière organique (et l’épuisement du sol) car le travail du sol apporte de l’oxygène.
  • Le travail du sol rend la vie très difficile aux vers de terres et autres organismes du sol.
  • Le sol à nu favorise son assèchement, créant ainsi un milieu défavorable à la vie du sol, en particulier les champignons (dont les bénéfiques mycorhizes)

Alternative !

La méthode avec carton inspirée de la permaculture propose une toute autre approche.

Les étapes :

  1. Si la végétation est très haute, il faut couper l’herbe, ou du moins bien l’écraser.
  2. Recouvrir la parcelle avec de gros cartons en les faisant se chevaucher d’au moins 20 cm pour éviter que la végétation ressorte.
  3. À l’aide d’un exacto ou d’un bon couteau, faire des petits X dans le carton pour créer une ouverture.
  4. Déposer une pomme de terre dans chacune des ouvertures afin que le tubercule soit en contact avec le sol.
  5. Replier le carton par dessus le tubercule
  6. Recouvrir l’ensemble du carton avec une bonne couche de foin
  7. Bien arroser le tout.
  8. Lors de la récolte, il suffit d’écarter le foin et on y trouve les pommes de terre. Ne reste plus qu’à les ramasser !
Faire chevaucher le carton
Faire des X dans le carton

Note : Si le sol est sec et qu’on ne prévoit aucune pluie pour plusieurs jours, il est recommandé d’arroser un peu à chaque étape...

Note2 : Au cours de l’été, selon le niveau de décomposition du foin et l’état des plants, il faut rajouter du foin à une ou deux reprises afin de s’assurer que les tubercules ne soient pas exposés à la lumière du jour.

La récolte se faire en poussant le mulch

Bien sûr, il faut aussi considérer l’état du sol. Par exemple un sol très argileux et compacté de donnera pas des résultats extraordinaires dès la première année. Il faut laisser le temps à la nature de faire son travail ! Même chose pour les sols très pauvres, mais au fur et à mesure que le foin se décomposera, le sol s’enrichira.

Si vous tenter l’expérience, nous apprécierions énormément connaître vos résultats et commentaires !

  • Messages publiés : 30 (triés par date)   | 0 | 10 | 20 |
  •   21 - Culture de pomme de terre sous carton

    21 août 2011 02:19, par association Renseignements Généreux

    On préfère ne pas utiliser de cartons,polluants, surtout s’ils sont imprimés : le paillage suffit. Il faut simplement en rajouter (ou planter les pommes de terre plus profondément) pour éviter que les pommes de terre poussant le plus en surface ne verdissent.

  •   22 - Culture de pomme de terre sous carton

    24 avril 2012 07:30, par Emmanuelle

    Bonjour
    Je suis très intéressée par la méthode, mais je me permets de reposer une question déjà posée : il y a des colles, des colorants et peut être des solvants dans les cartons, ne se retrouvent ils pas tous dans la terre ? (et dans les patates ?)
    Merci pour votre réponse

  •   23 - Culture de pomme de terre sous carton

    24 avril 2012 18:09, par Stéphane

    Bonjour Emmanuelle,

    Effectivement, les colles, colorants et solvants peuvent être problématiques. Déjà, il faut éviter les cartons qui contiennent de la couleur.

    Il est parfois possible de téléphoner aux compagnies pour savoir si leurs cartons contiennent des produits toxiques chimiques, ou du moins s’il est possible de les composter sans danger.

    Au moins, les grosses boîtes brunes en cartons sont ne sont généralement pas chlorées. Éviter aussi les boîtes qui parfois sont recouvertes de cire.

    Stéphane

  •   24 - Culture de pomme de terre sous carton

    1er juillet 2012 06:57, par Agathe

    Bonjour, j’ai planté environ 50 plants de bintje et de ratte les 15, 23 avril et le 3 mai. J’essaie de respecter le calendrier des semis en bio-dynamie. J’ai utilisé de la paille (pas bio mais je n’en trouve pas près de chez moi).J’ai aussi pulvérisé des tisanes d’ortie et de camomille pour renforcer mes plants (biodynamie). J’ai récemment découvert des larves de doryphores (une dizaine) que j’ai éliminé à la main, depuis plus rien, ouf ! Néanmoins je me tiens prête à pulvériser avec de l’huile essentielle de lavande aspic (10 gouttes par litre + savon noir) ou traitement homéopathique (5 granules de doryphora 30 CH par litre, à diluer d’abord dans un peu d’eau pour plus de facilité). Mes plants sont actuellement en fleurs. Il y a quelques jours, j’ai écarté la paille au pied d’un beau plant et j’ai récolté 6 jolies petites pommes de terre. J’étais très émue car ce sont mes premières ! Néanmoins, je rencontre un pb : quatre de mes plants ont les feuilles qui ont des taches brunes, mais ils arrivent qd même à fleurir, est-ce un champignon ?
    J’aimerai bien vous envoyer quelques photos mais je ne sais pas si c possible ?
    J’ai également tenté une autre expérience, celle de Bill Mollison, la caisse de paille : dans une grande caisse de 1 m par 2m et de 1m de haut environ, j’ai mis une couche de paille de 25cm, j’ai déposé mes plants, puis j’ai recouvert de 30cm de paille. Eh bien les résultats sont mitigés. Le feuillage est apparu, au début bien vert, puis c en train de jaunir et de se dessécher et de mourir :-(. J’ai arrosé avec du purin d’ortie, mais cela ne suffit pas ! Elles doivent manquer de quelque chose mais de quoi ? Je n’ai pas mis de feuilles de consoude, c peut-être la raison ?
    Par curiosité j’ai écarté la paille, il y a bien des petites pommes de terre, mais encore très petites !
    Voilà pour mon témoignage, je vous tiendrai au courant du résultat final ;-))

  •   25 - Culture de pomme de terre sous carton

    3 avril 2013 06:49, par Michèle Lyle

    Je pratique cette méthode depuis des années dans les Landes (sable brûlant, sécheresse). Rendement moyen, mais excellent si on considère l’économie de temps, d’arrosage et de peine ! Au bout de 3 ans mon sol était métamorphosé.Chaque année je fais une nouvelle parcelle, au final, mon hectare sera impec sans peine. Après les patates je replante aussitôt par dessus.
    Autre "truc" : un grand sceau, pot, bassine percés+du bon composte, une tubercule au milieu. Excellent rendement,pas d’intervention humaine, gain de place, on peut déplacer les cultures,ça libère le terrain et pour ramasser on retourne le pot : les enfants adorent (mon dos aussi)

  •   26 - Culture de pomme de terre sous carton

    24 décembre 2013 09:21, par BERTRAND

    j’ai tenté au printemps et j’ai réussi. C’est d’une simplicité enfantine et cela ne demande pas énormément de travail. Nous nous sommes régalés et je vais bien sûr recommencer. j’ai pris soin effectivement de pailler régulièrement mais point c’est tout.

  •   27 - Culture de pomme de terre sous carton

    28 avril 2014 17:13, par MOULLET Martine

    Nous allons expérimenter cette méthode mercredi dans la journée. Nous sommes en train de subir de forts vents, avec de très grosses burrasques. Que faire pour que le foin ne s’envole pas ?

  •   28 - Culture de pomme de terre sous carton

    27 mars 2015 08:29, par Eeckman

    Bonjour ,
    Je voudrai essayer cette méthode , dans le morceau de jardin où je prévois de le faire , il reste des racine de grandes marguerites jaunes et des achilées , puije -je quand même disposer mes cartons sur ce genre de terrain ,
    Merci de votre réponse

  •   29 - Culture de pomme de terre sous carton

    13 mai 2015 00:20, par Stéphane

    À priori, je ne vois pas de problèmes. Mais assurez-vous de mettre suffisamment de paillis et que les carton recouvrent bien la surface (et qu’ils se chevauchent un peu) pour éviter la repousse.

    L’idéal est d’essayer. Au pire, les marguerites et achillées seront affaiblis et facile à retirer s’ils survivent lors de la récoltent des pommes de terre à l’automne. D’ailleurs, lors de la récolte, on constate que la terre plus friable et fertile si le sol est resté couvert de paillis tout l’été.

  •   30 - Culture de pomme de terre sous carton

    13 mai 2015 00:25, par Stéphane

    Pour réduire l’impact du vent, on peut arroser le carton et le foin. Cela ajoute du poids et aide à retenir le tout en place. Du coup, ça aide aussi à sa décomposition.

    Dans certains cas, on peut ajouter quelques roches sur le foin/carton pour éviter que le vent soulève le carton.

  • Messages publiés : 30 (triés par date)   | 0 | 10 | 20 |
  • Poster un message :
  • modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.